Construire pour durer

dining-room-1158266_960_720

Très souvent, les projets de constructions débouchent sur des maisons qui conviennent aux besoins de leurs propriétaires au moment de la livraison des clés du nouveau domicile. Si pour les premières années, le bien immobilier remplit toutes ses fonctions et satisfait parfaitement ses habitants, c’est une chose qui est rapidement amenée à évoluer, car certains paramètres changent.

Le nombre de chambres : n’est pas toujours défini par le nombre d’enfants que vous souhaitez avoir un jour. Cela peut aussi prendre en considération si vous recevez régulièrement des amis qui passent la nuit chez vous par exemple. Une chambre abandonnée peut alors devenir un bureau, une chambre télé ou petite salle de sport. Ça peut toujours servir !

La taille du garage : si pour le moment vous avez une voiture, il est important de considérer la possibilité que votre conjoint aussi ait une voiture à sa charge. Idéalement, prévoyez de garage pour deux. Au moins vos amis aussi se sentiront accueillis s’il faut garer leurs véhicules dans votre cour (surtout s’ils passeront la nuit chez vous par exemple). Dans le pire des cas, un garage trop grand sera ré agencé en petit atelier brico ou petite pépinière si vous avez la main verte !

La taille des pièces à vivre : si vous êtes amenés régulièrement à travailler loin de votre domicile et voyagez beaucoup, il serait bien alors d’optimiser les pièces à vivre. Un trop grand salon prendra plus souvent poussière et une salle à manger trop grande ne recevra pas souvent 8 invités à diner. Observez votre mode de vie habituel pour savoir sur quelles pièces vous devriez capitaliser avant tout.

L’espace dédié aux rangements : si l’un de vous est collectionneur, faites attention, car c’est un point qui risque fort de vous dépasser. Que madame soit folle de sacs à main ou de chaussures, une absence de place de rangement pour cela peut être un motif de déménagement ! Idem pour les mordus de lecture, une bibliothèque d’aujourd’hui ne ressemblera en rien à la même bibliothèque dans 10 ans ! Par ailleurs, si vous êtes de nature à vous attacher aux souvenirs de vacances ou accordez une valeur sentimentale spéciale à toute acquisition, sachez qu’après quelques années, vous ne saurez plus où entreposer vos babioles !

L’âge de la retraite : si vous espérez finir vos vieux jours dans cette même maison, il faut penser idéalement avant la construction, à placer une chambre et une salle de bain d’appoint au rez-de-chaussée. La moindre marche devient plus ardue avec le poids des années. Évitez aussi d’avoir des niveaux de paliers si possible. Ce seront des obstacles quotidiens si vous devez vous déplacer en déambulateur ou même en fauteuil roulant.

C’est autant de petits paramètres qui peuvent faire que la maison d’aujourd’hui ne convienne plus aux besoins de demain. Si dans l’absolu il est impossible de pouvoir planifier tout ce qui pavera la durée d’une vie dans une maison, il n’en est pas moins qu’une réflexion sur ce sujet vous permettra d’être préparé aux éventuels changements.

Si cela devrait arriver, vous serez alors contents, de n’avoir à ce moment-là, que des petits travaux de réagencement ou de décoration à revoir, car au final, vous avez conçu une maison polyvalente depuis le départ !

 

 

Please follow and like us:
0

Comments are closed